L'HGMH améliore le stationnement

Publié le : mercredi, 19 septembre 2018

L'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) lance la première phase d'un projet visant à créer 40 nouvelles places de stationnement et à moderniser le système de paiement pour le stationnement. Les travaux sur le projet commenceront fin septembre et devraient s'achever fin octobre, si la température le permet.

Le projet d'amélioration du stationnement se déroulera en trois phases:

  1. ajouter des places de stationnement du côté ouest de l'hôpital
  2. améliorer l'asphalte sur le côté est du parking et simplifier le système de barrières pour ne comporter qu'une seule porte d'entrée
  3. améliorer la zone d'ambulance et la zone d'urgence

Les places de stationnement supplémentaires permettront aux patients et aux membres de leur famille de trouver plus facilement le stationnement dont ils ont besoin lorsqu'ils visitent l'hôpital. De plus, le nouveau système remplacera le système de pièces de monnaie actuel par un autre utilisant des billets. Les visiteurs pourront payer à une machine à l'intérieur en utilisant une carte de crédit, une carte de débit, ou de l'argent. Le nouveau système comprendra également une courte période de grâce pour ceux qui doivent déposer rapidement quelqu'un or quelque chose à l'hôpital. Tout cela améliorera l'expérience des patients et des visiteurs à l'HGMH.

Pendant la construction, les patients qui consultent un médecin du côté ouest de l'hôpital devront marcher plus longtemps pour se rendre à leur rendez-vous en raison des fermetures de ce côté. L'HGMH tente de minimiser les délais autant que possible causés par ce dérangement mais exige de la patience pendant le processus. En fin de compte, le nouveau système de stationnement créera des places de stationnement de surplus, le processus d'entrée et de sortie, et les appareils de paiement à l'intérieur, réduiront le temps passé à l'extérieur, surtout en hiver.

"L'augmentation du nombre de places de stationnement, surtout du côté ouest, et la création d'un délai de grâce sont tous des changements positifs pour nos visiteurs," déclare Linda Ramsay, vice-présidente des services de soutien et directrice des finances de l'HGMH. "Nous espérons que les patients coopéreront pendant ce projet d'amélioration." Les visiteurs peuvent consulter le site Web de l'hôpital pour toute mise à jour de la construction.

À propos de l'Hôpital Glengarry Memorial Hospital

L'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) est un hôpital de soins primaires axé sur le patient, établi à Alexandria, en Ontario, depuis plus de 50 ans. HGMH fournit des soins actifs, des soins continus complexes, des services d'urgence 24 heures sur 24 et des services de réadaptation à plus de 23 000 résidents chaque année. Notre équipe comprend 150 membres du personnel, qui sont tous fiers d'apporter des soins de santé de qualité à notre communauté locale de l'Est de l'Ontario. www.hgmh.on.ca

Pour plus d'informations et d'entretiens avec les médias:

Nom du contact: Michael Cohen
Titre: Directeur Général
Courriel: info@hgmh.on.ca
Numéro de téléphone: 613.525.2222 x4104

L'Hôpital Glengarry Memorial Hospital annonce la nomination de son directeur général

Publié le : vendredi, 27 juillet 2018

Alexandria (Ontario) (le 27 juillet 2018) - Après une recherche approfondie, l'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) a embauché son nouveau directeur général.  Michael Cohen se joint à l'HGMH après 16 ans de service à l'Hôpital Queensway Carleton à Ottawa, où il occupait, depuis 2009, le poste de vice-président des services cliniques et de la gestion de l'information.

Au cours des mois qui ont précédé le départ à la retraite, en juin, de la directrice générale Linda Morrow, le conseil d'administration de l'HGMH a initié un processus de recherche exécutif afin de combler le poste vacant de directeur général.  Le président du conseil, Corey Kalsi, dit que le sous-comité, chargé de la recherche, est extrêmement satisfait des résultats.  "L'approche chaleureuse de Michael et ses excellentes aptitudes à établir de nouvelles relations font de lui, un excellent ajout à notre équipe.  Il est doué d'un esprit stratégique et fortement orienté vers la croissance de notre hôpital afin de lui assurer un avenir viable," dit-il.

Originaire de l'Ontario, Cohen a débuté sa carrière dans les soins de santé en 1995 à Calgary après l'obtention d'une maîtrise en sociologie.  En 1998, il est retourné à Ottawa afin d'assumer les rôles d'analyste progressiste et de gestion à l'Institut canadien d'information sur la santé pour enfin arriver à l'Hôpital Queensway Carleton, où il travaille depuis 2002.

Cohen dit être heureux de se joindre à l'HGMH.  "J'aime vraiment travailler dans un endroit où je peux m'intéresser à la culture.  J'ai eu l'occasion de visiter l'HGMH à plusieurs reprises et d'interagir directement avec les membres de la direction.  Immédiatement, je me suis vu intéressé à travailler pour une organisation qui valorise son personnel et ses patients, et qui possède un sens du devoir pour sa communauté," dit Cohen.  "Je pense qu'il existe un bon rapport entre ce que j'entrevois être la culture et le mandat de l'HGMH et mes propres valeurs et ma philosophie de direction."

Kalsi dit que le conseil d'administration se réjouit d'accueillir le nouveau directeur général de l'HGMH. "Nous sommes ravis que Michael prendra les rênes en tant que directeur général, et nous sommes fiers d'accueillir un tel chef à notre hôpital rural exemplaire," a déclaré Kalsi.

Michael Cohen and Corey Kalsi
Président Corey Kalsi et nouveau directeur général Michael Cohen

À PROPOS DE L'HÔPITAL GLENGARRY MEMORIAL HOSPITAL

L'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) situé à Alexandria (Ontario) est un hôpital à soins primaires centré sur le patient.  Nous avons récemment célébré le 50e anniversaire de notre hôpital où nous offrons des soins de courte durée, des soins continus complexes, des services d'urgence ouverts 24 heures sur 24 et des soins en réadaptation à plus de 23 000 résidents chaque année.  Notre équipe comprend un personnel de 150 membres qui est fier d'offrir des soins de santé de qualité à notre communauté locale de l'Est ontarien.  www.hgmh.on.ca

Pour de plus amples renseignements et entrevues avec les médias :

Personne contact : Corey Kalsi, Président
Numéro de téléphone : 613.525.2222, poste 4104

Rencontre de médecin : Éric Bilodeau

Publié le : vendredi, 20 juillet 2018

Dr. Eric BilodeauÉric Bilodeau est attiré par la médecine familiale parce qu’il aime la variété des conditions qu’il doit soigner et les différents types de patients qu’il rencontre. « On ne sait jamais ce qui nous attend. J’aime en connaître un peu sur à peu près tout », dit-il.

Et voilà de bonnes nouvelles pour l’Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) puisque notre communauté accueille Éric dans le tout nouveau cabinet de médecine familiale à la fin de l’été. Il parle aussi français, un atout de plus pour lui.

Né à Val d'Or, au Québec, Dr Bilodeau a obtenu son baccalauréat en sciences biopharmaceutiques de l’Université d’Ottawa et a poursuivi ses études en médecine à l’École de médecine du Nord de l'Ontario à Sudbury. Après avoir reçu son MD, Dr Bilodeau est revenu faire sa résidence à l’Hôpital Montfort d’Ottawa. Il a aussi fait des stages en salle d’urgence au cours de l’année dernière dans plusieurs villes de l’Ontario, y compris Hearst, Cochrane, Englehart, Sturgeon Falls et North Bay.

Après avoir passé du temps un peu partout, Dr Bilodeau dit avoir bien hâte d’ouvrir sa pratique familiale. « J’aime l’idée d’avoir mon propre cabinet », dit-il en ajoutant qu’il anticipe avec plaisir de faire connaissance avec la communauté de l’HGMH qui lui a déjà fait bonne impression. « J’aime le fait que les gens sont gentils. L’hôpital est très accueillant – ce qui est merveilleux. »

Dr Bilodeau est déjà familier avec la région puisqu’il est propriétaire d’un gîte du passant à Hawkesbury où il accueille d’autres médecins dans la région.

La philosophie médicale de Dr Bilodeau est de se concentrer sur toute la personne et son bien-être général. « Ce n’est pas seulement une question de pilules et d’ordonnances—être en bonne santé c’est bien plus que ça », dit Dr Bilodeau. « Je conseille un mode de vie sain et des changements dans les habitudes de vie pour faire en sorte que les gens vivent longtemps. » Il prêche par l’exemple : il fait beaucoup d’exercice, incluant la course, la randonnée, le tennis, le badminton, le squash et même le terrassement paysager de sa propriété.

Dr Bilodeau est convaincu d’avoir choisi le bon domaine et il anticipe avec bonheur de s’y intégrer davantage. « J’aime aider les gens, c’est un emploi du temps où l’on ne s’ennuie pas. C’est pour ça que j’aime la médecine et tous les défis qu’elle présente », déclare-t-il.

**

Le numéro de téléphone du bureau de Dr Bilodeau est 613.525.5702

Maladie mentale : les familles s'entraident

Publié le : mercredi, 4 juillet 2018

Le mardi 12 juin, dix personnes dont l'un des proches est atteint d'une maladie mentale ont assisté à la première réunion du Cornwall & District Family Support Group (CDFSG) à Alexandria. Organisé par l'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH), le groupe de soutien entre pairs a donné une chance aux soignants de la région d'exprimer leurs frustrations et de poser des questions aux autres membres.

Bien que cette réunion fût la première organisée par le CDFSG à Alexandria, l'organisme entièrement composé de bénévoles appuie les soignants de la région de Cornwall depuis de nombreuses années. Les réunions du groupe de soutien entre pairs et les formations entre familles ont aidé des centaines de soignants partout dans la région.

Le message clé de l'organisme est que les familles ne sont PAS seules. «Un groupe de soutien comme le nôtre permet aux aidants de s'exprimer en compagnie d'autres personnes qui comprennent ce qu'ils traversent», a déclaré l'animateur du groupe, James Joyce. «En racontant nos bons moments comme les moins bons, chacun apprend comment mieux affronter les hauts et les bas de la maladie mentale.»

Cette nouvelle ressource communautaire est entièrement soutenue par la direction générale de l'hôpital. «En encourageant des groupes comme celui-ci, nous atténuons la stigmatisation qui entoure les maladies mentales depuis si longtemps», estime pour sa part Linda Morrow, directrice générale de l'hôpital. «Ces groupes aident aussi les familles à apprendre à maîtriser une situation de vie qui peut parfois être très désordonnée.»

Étant donné le succès de cette première réunion, une deuxième est prévue le mardi 10 juillet. Les soignants qui souhaitent y assister doivent communiquer avec le CDFSG au 613 527-1201 pour s'inscrire.

Les réunions et le stationnement sont gratuits. Les rencontres sont entièrement privées. La règle d'or du CDFSG est la suivante : «Ce qu'on dit dans le groupe reste dans le groupe.»

Pour plus d'informations, communiquez avec James Joyce du Cornwall & District Family Support Group au 613 527-1201.

La retraite d’une directrice générale : Linda Morrow

Publié le : vendredi, 29 juin 2018

LindaMorrowLinda Morrow n’avait que 16 ans lorsqu’elle s’est malheureusement trouvée à l’hôpital pour faire soigner une légère blessure et qu’elle a regardé autour d’elle et constaté qu’elle voulait aussi travailler dans le domaine de la santé. Une avance rapide de 37 ans nous fait voir Linda Morrow qui met fin à sa carrière l’ayant amenée d’une infirmière autorisée à la directrice générale de l’Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH).

Suivant sa formation au Collège John Abbott au Québec où elle est née et a grandi, Linda a entrepris sa carrière au Lakeshore General Hospital comme infirmière de l’équipe volante, à travailler dans les départements de l’Urgence à  l’obstétrique.  Elle est déménagée à Alexandria après avoir rencontré son mari, John Morrow, un producteur laitier (elle avait aussi des membres de sa famille prolongée qui habitaient dans l’Est ontarien, y compris des grands-parents).

Linda a complété sa certification d’infirmière en soins médicaux d’urgence lorsqu’elle est arrivée à l’HGMH et a commencé à offrir des soins à l’Urgence, acceptant un poste du soir à temps plein. Elle a perfectionné ses compétences davantage par l’entremise d’éducation permanente sur place, d’un cours d’instructeur en RCR, et à siéger sur les comités des finances et de la qualité ainsi qu’à participer davantage sur les projets de l’hôpital incluant l’informatisation des soins infirmiers et des horaires. Selon Linda, toutes ces activités ont aidé à la préparer aux postes de leadership qu’elle a acceptés. « Je n’ai jamais vraiment planifié de me diriger en administration », dit-elle. « Ma carrière m’a amenée là tout simplement. »

Points saillants à l’HGMH

En 2001, Linda Morrow est devenue infirmière en chef et en 2006, elle est devenue directrice générale. De son rôle initial d’infirmière, Linda Morrow dit qu’elle a aimé le contact avec ses patients et ses collègues. « Le rôle d’infirmière de première ligne est extrêmement gratifiant. C’est un travail rempli d’imprévisibilité et de défis », dit-elle.

Mais elle a constaté que le rôle de directrice générale apporte aussi son lot de satisfaction à regarder le grand tableau. « Le système des soins de santé est grand. Quand on est infirmière de première ligne, on est davantage axée sur le patient. Le rôle de type administratif qu’on prend est beaucoup plus axé sur les systèmes. » Intentionnel ou non, c’est un défi que Linda Morrow a apprécié. « La planification stratégique est vraiment amusante », dit-elle. « Voir les plans se réaliser apporte une grande satisfaction. »

Les principales réalisations issues du leadership de Linda Morrow à l’HGMH incluent les rénovations de la salle d’urgence qui ont commencé lorsqu’elle était infirmière en chef, et ensuite, l’installation de l’imagerie diagnostique, l’échographie, l'ostéodensitométrie et l’exploration fonctionnelle respiratoire. Plus récemment, les programmes de réadaptation cardiaque et pulmonaire et le programme de soins à la suite d’un AVC ont été des étapes clés pour l’HGMH. « Ce fut un grand succès. Mais c’est un succès qui ne m’appartient pas vraiment. J’ai eu le luxe de pouvoir prendre ces programmes en charge et le personnel a fait un excellent travail », poursuit-elle.

Plans futurs

 Ses plans de retraite incluent s’adonner avec son mari à leur passion mutuelle : faire de la voile. « Nous avons un beau voilier Beneteau de 43 pieds et on espère le naviguer sur le lac Ontario cet été. Si tout va bien, nous voulons aller dans le Sud en voilier. »

Notre autre plan est de passer du temps avec nos petits-enfants. En plus de trois enfants adultes dans la trentaine, deux filles et un garçon, Linda a maintenant deux tout-petits à suivre partout, un de deux ans et un autre de huit mois.

Nous te souhaitons une retraite des plus sereines, Linda. Bonne chance dans tes nouvelles aventures!

Le rapport annuel de l'HGMH souligne le départ à la retraite de la Directrice générale, la croissance de l'équipe médicale, et le programme de réadaptation

Publié le : lundi, 25 juin 2018

L'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) a tenu son assemblée générale annuelle aujourd'hui et a publié son rapport annuel pour partager ses nouvelles et ses accomplissements. Nos réussites comprennent l'ajout de deux nouveaux médecins de famille à l'équipe de l'HGMH, des essais de nouvelles technologies comme les téléavertisseurs de patients, les casques de réalité virtuelle, ainsi que le lancement de notre programme de réadaptation cardiaque.

L'AGA a également vu sa Directrice générale Linda Morrow, honorée à l'occasion de sa retraite, avec des présentations du Canton de North Glengarry, du député provincial Jim McDonell, du député Guy Lauzon, du député Francis Drouin, et d'un ancien patient du programme de réadaptation post-AVC Michael Cartwright. Sa carrière s'étend sur plus de 37 ans, 12 d'entre eux entant que chef de la. La communauté hospitalière entière et le personnel lui souhaitent une bonne retraite.

L'HGMH a beaucoup à être fier de l'année qui vient de s'écouler. Nous avons élargi notre équipe médicale en accueillant les médecins de famille Dr Sara Accardi et Dre Joanne Lau (l'HGMH accueillera également un troisième médecin de famille, Dr Eric Bilodeau cet été). Nous avons également lancé un nouveau programme de réadaptation cardiaque, en partenariat avec l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa. La grande demande de participation dans le programme a entraîné une augmentation immédiate de deux reprises additionnelles au printemps.

Nous avons mis à l'essai deux nouvelles technologies. Dans la salle d'urgence, les téléavertisseurs permettent maintenant aux patients d'être rejoints n'importe où dans l'hôpital, de sorte que leur attente est plus flexible. L'HGMH prévoit d'agrandir l'expérience du téléavertisseur à d'autres zones cliniques. Notre deuxième essai avec des casques de réalité virtuelle s'est également révélé efficace, permettant aux patients de se plonger dans des paysages apaisants tels que des plages ou des forêts pour se détendre. Cette technologie est particulièrement utile pour les patients ayant subi un AVC.

Le conseil d'administration de l'HGMH aimerait remercier tous les membres de notre communauté, du personnel aux patients, qui fortifient notre organisation par leurs soins et leur compassion. Nous vous invitons à continuer de communiquer avec nous sur toutes les plate-formes, de notre site Web (www.hgmh.on.ca) et à notre page Facebook (www.facebook.com/glengarrymemorial).

Linda, Chair, Council Certificate Linda, Jim McDonell Linda, Guy Lauzon Linda, Francis Drouin Linda, Michael Cartwright

Soutien par les pairs en santé mentale familiale à l'HGMH

Publié le : jeudi, 31 mai 2018

Cornwall & District Family Support GroupAujourd'hui, l'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH) à Alexandria a annoncé qu'il s'associait avec le Cornwall & District Family Support Group pour explorer la possibilité de tenir, chaque mois, une rencontre dirigée par des pairs à l'intention des aidants naturels.

Le groupe serait destiné aux familles dont un membre est aux prises avec une maladie mentale grave. « La recherche révèle que le soutien de la famille peut considérablement aider la personne atteinte, indique Louise Quenneville, coordonnatrice de la préparation aux situations d'urgence et gestionnaire de projet à l'Hôpital Glengarry Memorial. Toutefois, il est souvent difficile pour les aidants naturels de savoir quelle est la meilleure façon de s'y prendre. C'est à cet égard que les groupes de soutien par les pairs s'avèrent les plus utiles. »

Le Cornwall & District Family Support Group tient des rencontres pour les familles depuis plus de 10 ans. Au fil des ans, les groupes de soutien et les séances d'éducation entre familles ont permis d'épauler des centaines d'aidants d'un bout à l'autre de la région. Le message clé que lance l'organisme sur son site Web, ListenToFamilies.ca, insiste sur le fait que les familles ne sont PAS seules. « Un groupe de soutien comme le nôtre permet aux aidants de se défouler auprès de gens qui comprennent, explique James Joyce, animateur de groupe. En se racontant leurs hauts et leurs bas et en puisant de la force les uns des autres, les participants apprennent à faire face aux hauts et aux bas de la maladie mentale. »  

Cette initiative prometteuse jouit de l'appui de l'équipe des cadres supérieurs de l'hôpital. « En encourageant la mise en place de groupe de la sorte, nous combattons la stigmatisation qui entoure les questions liées à la maladie mentale depuis si longtemps, déclare la directrice générale de l'hôpital, Linda Morrow. Cette mesure aide également les familles à retrouver une certaine maîtrise de leur vie, qui peut être autrement très chaotique. » En plus de fournir un lieu de rencontre, l'hôpital offre le stationnement gratuit aux participants.  

Les aidants naturels d'une personne atteinte de schizophrénie, d'un trouble bipolaire, de dépression clinique, d'un trouble de la personnalité limite ou d'une autre maladie mentale grave sont priés d'appeler le Cornwall & District Family Support Group au 613 527-1201. Si l'initiative suscite suffisamment d'intérêt, un groupe pourrait débuter dès juin.


Pour obtenir d'autres renseignements, appeler James Joyce du Cornwall & District Family Support Group au 613 527-1201.

Un rappel d’acheter la carte de membre de l’HGMH 2018

Publié le : jeudi, 10 mai 2018

Cette année, l’assemblée annuelle de la Corporation de l’Hôpital Glengarry Memorial est prévue pour le 25 juin 2018 à 19h00 à la salle de conseil.  On rappelle aux particuliers et aux sociétés qui désirent voter à l’assemblée annuelle qu’ils doivent acheter leur carte de membre non moins qu’un mois avant (25 mai 2018) l’assemblée, conformément à l'Article 2 des règlements de la corporation.

Pour acheter une carte de membre, il faut être âgé d’au moins 18 ans et résider, occuper un emploi ou gérer un commerce dans le comté de Glengarry pendant au moins trois mois avant l’assemblée annuelle.

La carte de membre pour les particuliers et les sociétés coûte 10$ et peut être achetée entre 8 h et 16h à tous les jours de la semaine, au bureau d’affaires de l’hôpital.  Si vous achetez une carte de membre à vie au coût de 100 $, vous n’aurez plus à vous inquiéter de manquer l’échéance.

La recherche de candidats du conseil d'administration

Publié le : jeudi, 26 avril 2018

Le comité de la gouvernance de l'Hôpital Glengarry Memorial Hospital est à la recherche de candidats(es) afin de combler les postes vacants au sein du conseil d'administration de l'HGMH

L'Hôpital Glengarry Memorial Hospital procure des services primaires de santé et est dirigé par un conseil composé de 11 membres élus ainsi que de 5 directeurs ex-officio.  Il est entendu que les membres du conseil doivent assister aux réunions du conseil ainsi qu'aux réunions des comités sur lesquels ils siègent.  En tant que directeurs bénévoles d'un organisme à buts non-lucratifs, les membres du Conseil ne sont pas rémunérer pour leurs services.

Les directeurs seront choisis d'après leurs compétences, leurs expériences, et qualités personnelles.  L'Hôpital tente d'établir un équilibre au sein du conseil en ce qui a trait aux compétences et aux expériences des directeurs tout en tenant compte des exigences uniques de la corporation à ce moment.

Les individus avec des questions ou qui désirent présenter leur candidature peuvent se procurer un formulaire de demande soit:

  • Au site web
  • Par courriel: info@hgmh.on.ca
  • Par téléphone: 613.525.2222 poste 4104

 La date d'échéance pour les demandes, y inclus un curriculum vitae, est le 11 mai, 2018 à 16:00hr.

Un refuge où se rétablir d'un accident vasculaire cérébral (AVC)

Publié le : mardi, 20 fvrier 2018

L'unité de réadaptation post-AVC de l'HGMH : la possibilité du rétablissement tout près de chez vous

Un AVC est un imprévu qui peut faire dérailler la vie de quelqu'un. Les seuls qui sont probablement en mesure de décrire la réalité d'un AVC sont les survivants. Ce sont aussi eux  qui sont les mieux placés pour déterminer ce qu'il faut pour en guérir. Dans une nouvelle vidéo produite pour l'Hôpital Glengarry Memorial Hospital (HGMH), un patient de l'unité de réadaptation post-AVC, Bob McDuff, démontre à la fois la simplicité et l'importance de cette expérience quand il dit : « Je suis ici depuis deux semaines. Quand je suis arrivé, je ne pouvais pas marcher. Je marche aujourd'hui. »

Établie en 2010, l'unité de réadaptation post-AVC de l'HGMH offre six lits dont le taux d'occupation est habituellement de 90 %. L'unité où des soins sont offerts dans les deux langues officielles, est dirigée par la médecin-chef de l'hôpital, Dre Nadia Kucherepa et son équipe qui comprend une  physiothérapeute, un ergothérapeute, un orthophoniste, un adjoint en réadaptation, un membre du personnel infirmier, en plus de tous les autres aides disponibles dans l'ensemble de l'hôpital.

Une équipe comme celle-là peut être cruciale au rétablissement, dit Dre Kucherepa. Elle poursuit en disant que « Subir un accident vasculaire cérébral est bouleversant et change le cours d'une vie. Le milieu où vous choisirez de faire votre rétablissement et votre réadaptation est vraiment important. Les patients ont besoin d'une routine et de stabilité pour ce qui est d'un personnel infirmier en qui ils doivent aussi avoir confiance avant de pouvoir commencer leur processus de guérison. » Elle rajoute que l'emplacement de l'unité de réadaptation de l'HGMH est idéal pour servir les nombreuses communautés locales, permettant ainsi aux patients de se rétablir tout près de chez eux et de leurs familles.

Puisque ce genre d'événement traumatique anéantit souvent le patient, son cheminement vers la réadaptation commence par une évaluation détaillée, l'établissement d'objectifs, un plan de soins, une rencontre avec la famille et bien plus encore, le tout dans le but de tracer un chemin vers son rétablissement. Les programmes sont personnalisés aux déficiences causées par l'AVC. Pour les patients comme McDuff, cela signifie apprendre à marcher. Pour d'autres, il s'agit peut-être d'apprendre des stratégies pour compenser une perte de vision. D'autres ont peut-être besoin d'apprendre à s'habiller avec une seule main, à utiliser des appareils fonctionnels ou simplement à utiliser la toilette en toute sécurité.

À part les aspects physiques, d'autres outils motivent les patients sur les plans social et mental. Non seulement le jardin thérapeutique de l'HGMH s'avère une source d'aliments biologiques pour tout l'hôpital, il est aussi un espace où les patients peuvent se rebrancher dans la nature en utilisant des habiletés motrices comme la plantation et le désherbage. Une salle d'activité offre un espace où pratiquer la peinture, le dessin, le tricot ou le jeu. Un programme sur iPad présente aux patients non seulement des activités thérapeutiques, mais aussi un moyen de rester en contact avec leur monde à l'extérieur de l'hôpital, donnant accès au courriel, aux nouvelles et à leurs proches grâce à Skype. L'unité est aussi fière d'offrir un programme de zoothérapie avec l'aide de l'Ambulance Saint-Jean, l'un de ses nombreux partenaires locaux.

Jeff Alguire, un patient en réadaptation, souligne l'importance du soutien psychologique dans la nouvelle vidéo de l'HGMH. « L'Hôpital Glengarry Memorial m'a ramené d'un endroit vraiment bas. Quand je suis parti d'ici, j'avais remonté à un niveau qui dépasse mes épaules. Je suis très reconnaissant de tout ce que son personnel a fait pour moi. Je suis très heureux d'être venu ici parce que ma perspective de la vie est maintenant plus positive », dit-il. La connexion se maintient même après que le patient retourne à la maison, par l'entremise d'un groupe de soutien qui se rencontre à l'hôpital et d'une piscine thérapeutique qui offre des classes d'exercice.

La gratitude qu'expriment les gens comme Jeff Alguire, est monnaie courante pour l'équipe de réadaptation de l'HGMH, qui ne se lasse jamais de la recevoir. « Tous mes patients me disent qu'au moment où ils pénètrent dans notre hôpital, ils sentent l'atmosphère qui est simplement plus accueillante et personnelle », dit Dre Kucherepa. « Nous ne sommes pas un hôpital où règne le remue-ménage. C'est toujours le même médecin  et le même personnel infirmier.  Ici, vous êtes pour nous plus qu'un numéro. »

Selon Chantal Mageau-Pinard, physiothérapeute et gestionnaire de l'unité de réadaptation depuis son ouverture il y a huit ans, ce n'est pas tout le monde qui s'est rendu compte que malgré la petite envergure de l'HGMH, son unité de réadaptation est conforme à exactement les mêmes normes quand les plus grands centres. « Nous avons travaillé fort pour arriver là où nous sommes rendus maintenant, à partir du leadership de la part des médecins jusqu'à l'établissement de standards », dit Mme Mageau-Pinard.

Quand on lui demande quels sont les aspects qu'elle préfère de son emploi, Mme Mageau-Pinard répond : de voir les patients atteindre leurs objectifs. « J'aime que les patients fassent du progrès et passent à autre chose. J'adore participer à leurs succès et à leurs défis, de faire partie d'une équipe à qui ils tiennent à cœur », dit-elle. Bob McDuff, survivant d'un accident vasculaire cérébral, exprime son appréciation de cette équipe et des installations sur vidéo : « C'est tout simplement extraordinaire ».

Directrice générale annonce sa retraite

Publié le : mercredi, 31 janvier 2018

Chers amis et partenaires communautaires:

Comme vous le savez peut-être, Linda Morrow, notre directrice générale, a annoncé qu'elle prendra sa retraite à la fin de juin 2018.

Au cours de ses 37 années au sein de HGMH, Linda a occupé plusieurs postes à l'hôpital: infirmière autorisée, directrice des infirmières, et directrice générale. Sous sa tutelle, de nombreuses améliorations à l'HGMH ont eu lieu, notamment l'expansion des unités d'urgence et des soins ambulatoires, la mise en œuvre du programme de réadaptation post-AVC, et l'ajout de nombreux nouveaux services comme l'échographie, la densitométrie osseuse, les tests de stress cardiaque, l'échographie cardiaque, et les tests de la fonction pulmonaire.

Au nom du conseil d'administration, nous aimerions profiter de l'occasion pour remercier Linda de son travail acharné et de son dévouement envers l'HGMH. Son départ sera une grande perte pour l'organisation, et inutile de dire qu'elle nous manquera énormément.

Je suis sûr que vous vous joindrez à moi en souhaitant à Linda bonheur et santé, alors qu'elle débute un nouveau chapitre de sa vie.

Cordialement,
Bruce Starkauskas

Archives des nouvelles

dimanche lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Télésanté

Télésanté Ontario est un service téléphonique, gratuit et confidentiel, que vous pouvez appeler pour obtenir des conseils ou des renseignements généraux sur la santé de la part d'une infirmière ou d'un infirmier autorisé. Le service donne accès, 24 heures sur 24, à une ou un professionnel de la santé qualifié. Il peut vous aider à décider de vous soigner vous-même, de prendre un rendez-vous avec votre médecin, de vous rendre à une clinique, de communiquer avec un service communautaire ou de vous rendre au service d'urgence d'un hôpital.

Contactez Télésanté Ontario:

1-866-797-0000

back up